Avahi et la résolution de nom

Vous connaissiez Avahi ? appelé “Rendezvous”, “ZeroConf” etc… sur d’autres systèmes, Avahi est un système qui permet la résolution de nom dans un domaine local. Il répond rapidement, sans aucun configuration de votre part.

S’il en est vrai sur Ubuntu, force est de constaté que sur Fedora je n’ai pas eut autant de chance. Ho, je vous arrête de suite, Ubuntu a aussi sa part de “truc bizarre” puisque avahi étant configuré pour se lancer au démarrage, il ne le fait pas… On doit le lancer manuellement avec un “sudo /etc/init.d/avahi-daemon start”… allez comprendre. En ce qui concerne Fedora les services n’ont simplement pas été installés par défaut. On va le faire et vous allez voir, cela reste largement plus simple que de configurer un DNS local (je vous rassure).

Je vais prendre l’exemple de mon réseau local. 3 machines: 2 Ubuntu et une Fedora. Les deux Ubuntu sont des portables, la Fedora est une machine de bureau. Je décide donc de les appeler:

-axelle-laptop -patrice-laptop -patrice-desktop

Jusque là, vous suivez. Lors de l’installation des Ubuntu, on m’a demandé un nom de machine, j’avais donc donné naturellement “axelle-laptop” et “patrice-laptop”… mais sur Fedora on ne m’a rien demandé… le nom est donc tout naturellement le traditionnel “localhost.localdomain”.

“Mouais”… on va renommer le desktop rapidement: Système –> Administration –> Réseau. Je vais dans “DNS” et je remplace le nom de la machine “localhost.localdomain” en “patrice-desktop.local”.

Deux choses: la première c’est que je mets “.local” car mes deux Ubuntu ont ce suffix (il suffit de taper hostname dans un terminal pour s’en rendre compte). Ce suffix désigne le domaine de mon réseau. J’aurais tout aussi bien put donner “.chez.patrice” ou “.nul-part” mais bon… Secondo, il faut bien veiller à ce que l’option “contrôlée par l’administrateur réseau” soit coché dans la configuration de l’interface réseau. C’est une chose “étrange” que m’a révélé ‘dementia`’ sur le canal #fedora-fr. Si vous ne le faites pas, NetworkManager ne verra pas la configuration, et ça va vous agacer je le sais :)

Enregistrez tout ça, et par souci de remettre tous les noms d’aplomb, redémarrez! C’est le plus simple pour ce genre de chose.

Bon, reste à installer avahi:

su -
yum install avahi nss-mdns avahi-tools
service avahi start

Voilà qui est fait. On va terminer par rendre le service mdns accessible à la résolution de nom:

su -lc "gedit /etc/nsswitch.conf"

Cherchez la ligne “hosts: files dns” et transformez la en

hosts:     files dns mdns

On a finit. Maintenant, de n’importe quelle machine vous pouvez accéder à un hôte par son nom “zeroconf”:

ssh root@axelle-laptop.local
ping axelle-laptop.local
etc...

L’intérêt de Avahi réside aussi dans la découverte de domaines et/ou de services sur votre réseau. Essayez:

avahi-discover

Vous y verrez les services qui tournent sur les postes du réseau, les imprimantes partagées, etc… C’est tout simplement simple.

Ressources: -http://avahi.org/ -http://en.wikipedia.org/wiki/Avahi_(software)

comments powered by Disqus