HADOPI

On a beaucoup entendu parlé de la loi DADVSI mais ces temps-ci une autre loi qui vient appuyer la première vient encore sonner les cloches à la chapelle du cul-de-sac. Je vous parle de la loi HADOPI, ou comment mettre sur écoute la totalité des internautes, les responsabiliser à la place des pirates et surtout comment les utilisateurs de systèmes alternatifs vont se prendre en pleine face la dure réalité des décisions saugrenues des politiques.

C’est l’association APRIL (http://www.april.org/) qui tient le glaive en tête de troupe en mettant en place un dossier que vous trouverez ici: http://www.april.org/fr/hadopi-securisation-ou-controle-dusage. Il traite clairement des risques que cette loi engage.

D’abord, demander à tous les internautes d’apposer des filtres proposés par les fournisseurs d’accès… je me demande encore comment ma chère mère qui a acheté un ultra portable sur Linux Xandros va faire… Orange ne propose pas de support Linux et je me demande même si ils vont un jour penser à se pencher sur le problème. Si encore ce n’était qu’un souci de sécurité personnelle et donc d’empêcher les pirates d’utiliser votre poste… pourquoi pas. Mais là, la loi est plus directe. Désormais, vous devez poser des filtres qui vont vérifier si le contenu que vous faites transiter est **légal**… On peut reformuler cette proposition en “vous devez installer un filtre mouchard pour vérifier si le contenu que vous faites transiter téléchargez à des fins personnelles est autorisé”.

Pour illustrer cette loi, il faut imaginer que la poste vous demande d’installer un type devant votre boîte au lettres afin de lire votre courrier, y compris les prospectus, et de vérifier si il n’y a rien d’illégale. Si jamais vous ne le faites pas, et que vous lisez le prospectus (que vous allez certainement jetter à la poubelle) et que ce dernier contient quelque chose de pas clair, c’est une amende qui vous attend.

Mais au delà de la violation de vie privée se cache un autre souci. Ce système de filtrage est en fait très simple à contourner, et les systèmes de détournements jusqu’ici utilisés par les pirates (les vrais) ou simplement les utilisateur de logiciels peer to peer pour crypter les transferts va être utilisé à grand échelle. De ce fait, les véritables transits illégaux, voir très dangereux, seront noyé par une masse opaque de transits de simple consomateurs qui vont utiliser le contournement seulement à des fins moins malhonnêtes. Par exemple simplement parce qu’ils ne sont pas d’accord avec cette loi, parce que le filtre leur coince une partie de leur navigation…

Bref, cette loi pose un problème que les techniciens comprennent sans souci mais que les hommes de loi et les politiques ne comprennent pas…

Il faut donc se lever contre cette loi, en premier lieu en prévenant vos élus locaux. Vous trouverez leurs coordonnées (mail, adresse, téléphone…) sur la site: http://www.laquadrature.net/wiki/Memoire_politique (vous pourrez chercher par ordre alphabétique, par département, etc…) Envoyez leur un mail, comme je l’ai fait, simplement pour leur expliquer que vous être contre, donnez leur le lien vers la page http://www.april.org/fr/hadopi-securisation-ou-controle-dusage que vous aurez préalablement lut.

comments powered by Disqus