Les billets de blog

Utiliser les closures en Javascript

J’en ai parlé il y peu de temps en Go mais je sais que beaucoup d’entre vous utilise Javascript. Et justement, l’utilisation de closure en JS est très intéressante. On va voir dans ce billet que bien souvent on devrait réfléchir avec ce pattern que ce soit avec du JS pur ou avec Angular. Petit rappel: une closure est une fonction. Cette fonction sait garder en mémoire l’état de variables.

L'intérêt des closures en Go

Vous avez entendu parler des “closures” et “generators” qui sont implémentés par plusieurs langages (comme le Python). Mais je sais aussi que beaucoup n’ont pas conscience de l’intérêt particulier de ce pattern. Et comme je me suis retrouvé dans une situation où un generator m’a fait gagné beaucoup de temps, je vais vous montrer à quoi ça sert avec deux exemples: un qui explique le fonctionnement, et un autre qui peut vous rendre service, à savoir “itérer indéfiniement”.

Les closures javascript et la notion de classe

NodeJS, JQuery, Mootools, HTML5… le javascript s’est imposé. Mais un sujet encore mal compris par beaucoup de développeurs JS me saute aux yeux. Depuis que je développe Knotter et que j’ai l’occasion d’en discuter, la tendance se creuse: beaucoup n’ont pas bien assimilé le concept de closure. Alors faisons un point sur les closures JS. Les closures ne sont pas nouvelles et Javascript n’est pas le seul à les implémenter. Go par exemple implémente le concept de “full closure”, et PHP entre dans la danse.