Les billets de blog

Google vs la presse qui veut taxer

La menace de voir Google bannir les médias français se fait sentir, même si ce ne sont que des paroles visant à appeurer le monde internet. Que Google le fasse ou non, le problème est bien levé. Les éditeurs de presses demandent à ce que la “Lex Google” (loi Google en allemand) soit appliquée aussi en France. Grosso-modo, on demande à Google de reverser des “taxes” aux éditeurs de presse français car il gagne de l’argent sur la pub en affichant du contenu des sites de presse.

Quand on nous interdit le test

Quand vous décidez de prendre vos responsabilités, vous acceptez de devoir vous plier à certaines contraintes. C’est le lot de ceux qui font des choix pour leur propre intérêt. Jusque là, vous admettrez que je suis dans la position de celui qui va admettre qu’un outil ne fonctionne pas complètement comme prévu, mais que je le sais et surtout que j’accepte ça. Mais quand on vous interdit l’accès sans même pouvoir tester… ce n’est plus vous qui décidez, mais les autres… Voilà comment j’en suis venu à un petit coup de gueule contre: Google !

Macgeneration dans mon colimateur

Tiens j’ai une nouvelle tête de turc à critiquer… le site MacGeneration que j’ai visité un peu plus en profondeur. Je n’avais pas idée de certains articles qui pouvaient pousser là dessus. Je m’y suis retrouvé souvent par hasard, puis dernièrement c’est un utilisateur de Google+ qui m’a montré une page de ce site. Alors allons-y gaiement, j’ai eut comme un frisson en lisant ce site… Bon, clairement, on parle d’un site de Apple Addicts, je sais très bien (oui je suis pas si idiot) que les site “pro linux” ont tendances à faire pareil, et idem pour les “pro-MS”.

Google il est gentil quand meme

Indéniablement, Google aide le monde du libre et l’expansion des nouvelles technologies. On a beau le critiquer sur sa capacité à connaitre toute votre vie via vos mails, vos documents, vos photos… rien à faire, il a pour lui un avantage certain: de l’argent. Et cracher sur lui alors qu’on est linuxien, ou acteur du logiciel libre, revient à se tirer une balle dans le pied. Je ne dis pas qu’il faut tout excuser, je ne suis pas d’accord sur l’intrusion possible d’une firme à connaitre tout de ma vie, mais sans Google je pense que beaucoup d’entre nous auraient laissé tomber pas mal de technologies et je pense même qu’on aurait pas mal de retard sur les capacités actuelles du Web.

reflexion du net et des humains qui le dirrigent

Cela fait longtemps que nous parlons des réseaux sociaux, tout a commencé avec de simples newsgroup, des liste d’amis dans nos boites mails et finalement aujourd’hui nous utilisons ni plus ni moins que des dérivations de ces concepts. FaceBook, Twitter, et aujourd’hui Google+, ce ne sont finalement que des extensions à des simple concepts de création de groupes. Je me suis posé des centaines de questions sur ces projets, notamment depuis les évènements judiciaires portant sur nos données privées.

Chrome dev sur Fedora 12

J’en ai parlé sur ce billet mais je me suis rendu compte que pour Fedora 12 il fallait changer un peu de méthode. Voici donc comment vous y prendre, en suivant ma méthodologie vous devriez vous en sortir. En premier lieu, pensez à supprimer votre version de google-chrome “beta” si vous voulez ne pas vous en servir. Si au contraire vous voulez avoir deux installations différentes je vous guiderai en fin de billet.