Les billets de blog

Optimisons un peu notre Linux en limitant les accès disques

Que vous ayez un SSD ou non, je pense que ce qui va suivre va vous intéresser. Ceux qui ont un SSD vont apprécier le fait de ne pas écrire constamment sur le disque et de tuer son espérance de vie. Et les autres vont aimer le fait d’accélerer l’utilisation de caches. Rien de révolutionnaire ici, nous allons utiliser des RAMDisks et soulager, si vous en avez, nos SSD. Je vous précise que vous n’aurez aucune surprise ici, je vais parler de méthodes vieilles de plusieurs siècles (ok… de plusieurs années) et qui ne sont absolument pas des hacks ou des nouveautés.