IE8 ou la désillusion

23/03/2009

Et nous y voilà, IE8 en phase finale est disponible et comme prévu nous entendons les sons de cloches du désespoir résonner depuis tous les villages. IE8 ou comment on passe de rien à presque rien… ou comment on va encore se prendre 10 années de dévelopement internet foireux dans un métier qui n’attend que des prouesses techniques.

IE8 ou comment passer pour un zouave en brandissant fièrement que ce navigateur passe l’acid test 2 alors que l’heure à l’acid test 3… IE8 ou comment - malgré la demande forte depuis des mois, voir des années - oublier d’intégrer le support SVG. IE8, ou comment ne pas profiter des évolution de HTML comme les balises video, ou canvas

Vous l’aurez compris, IE8 c’est ni plus ni moins qu’un IE7 revu et corrigé, avec quelques gadgets mais pas d’évolution. On est en droit de se demander ce qui peut rendre Microsoft si réticent à faire un navigateur puissant et évolué… Je me suis posé la question, et reposé encore la question et j’ai tenté de voir clair. Voici donc mon avis.

Microsoft représente 80% des navigateurs clients sur le net. C’est à dire que si vous construisez un site qui ne peut pas s’afficher correctement sur IE vous vous privez d’un nombre incalculable de visiteurs potentiels. C’est en tout cas vrai pour les sites à fort traffic dont les cibles sont avant tout des utilisateurs très standards. Dans mon cas, pour mon blog traitant plutôt de l’informatique, du développement, de Linux et autres technologies plus “avancées” c’est l’inverse. Mais je ne représente pas la majorité du web (et oui…) Il faut donc se placer dans le bon contexte. IE (Internet Explorer) c’est donc le navigateur le plus utilisé, on pourrait le désigner de “standard” bien qu’il ne supporte pas les standards du web. A coté, vous avez Firefox, Webkit et Safari ou encore Opera. Ces navigateurs, eux, respectent plus ou moins bien les standards du Web, mais dans tous les cas bien plus que IE. Là où le problème se pose, et on en revient à mes premiers paragraphes de cet article, c’est que IE ne supporte pas les évolutions proposées par le consortium W3C.

Pourquoi ne pas les respecter qand on est justement le plus utilisé des navigteurs ? Plusieurs raisons me sont venu à l’esprit. D’abord supporter les sites prévus pour fonctionner sur les version antérieures très mal conçues. Effectivement, IE 6 était un véritable fiasco et nous devions user et abuser de ruses en tout genre pour que notre site puisse apparaitre corretement sur cette mouture d’Internet Explorer. Lorsque IE 7 est arrivé, il a fallut vérifier que tout se passe bien… ce qui ne fut pas le cas. Mais si jamais Miscrosoft avait véritablement refondu le coeur du navigateur, la somme de travail aurait été monstrueuse.

Ce ne sont pas les sites internet qui auraient été les plus impactés, mais les intranet utilisant des ActiveX fonctionnels pour IE 6 qui aurait payé les pots cassés. D’ailleurs, la plupart des entreprises utilisant ces technologies utilisent encore IE 6 et refusent de passer sur IE 7. Du coup, IE 6 reste encore l’un des navigateurs les plus utilisés sur le net bien que IE 8 arrivent.

Autre choses plus proche de la politique Microsoft m’est alors apparut. L’un des standard W3C dont les développeur internet demandent un support natif sur IE depuis longtemps c’est le SVG. Et la stupeur me frappe lorsque je me rend compte que IE 8 ne le supporte toujours pas (à l’inverse de tous les autres navigateurs du marché). Je regarde alors le contexte et je comprend vite pourquoi.

SVG est un format inventé par Adobe il y a quelques années. SVG était là pour concurrencer le Flash de macromedia. Dessin vectoriel, interactivité… SVG pouvait donc aisément donner un peu de fil à retordre à Flash. A cette époque, il fallait (tout comme pour flash) avoir un plugin sur IE pour afficher du SVG.

Puis Adobe rachète macromedia. Fin de la concurrence naissante directement étouffé dans l’oeuf. Mais le mal était fait: la proposition de SVG au W3C passe comme un lettre à la poste et déjà des dixaines de logiciels naissent pour supporter ce format. De l’autre coté du monde réel se trouve IE qui à cette époque invente aussi un format vectoriel: le VML. Mais lui (pas de bol) est refusé par le W3C pour des raisons techniques.

Nous voilà en 2007, Adobe explique qu’il arrêtera de supporter le plugin SVG (et oui, il faut vendre Flash…), IE quant à lui à un choix simple: laisser macromedia avec un marché fort et monopoliste, se mêler aux autres navigateurs et ne faire ni plus ni moins que la même chose que les autres à savoir supporter un format ouvert ou alors (et ce sera le choix fait rapidement) voiloir justifier son poids sur le marché des navigateurs en proposant un technologie bien à elle.

Et là, comme une mouche dans la soupe déjà tiède, on voit **Silverlight** arriver comme une fleur ! et hop, à la trappe les discussions, on vient proposer un truc qui fait comme Flash et SVG confondu ! Pas con hein…

Reste un point dont Microsoft va souffir, Adobe répond facilement à un marché en pleine expansion: l’opensource. Effectivement, en proposant Flex librement et en décidant d’ouvrir les specification du format SWF (format utilisé par la technologie Flash) Silverlight à au moins 2 ou 3 trains de retard. Autre chose, les outils Adobe supportent le SVG ce qui va rendre la tâche plus simple pour les integrations.

Alors malgré la lutte qui va sévir pendant encore des années, Microsoft voit tout son intérêt à ne pas proposer pour le moment d’intégrer SVG ou encore Canvas et/ou la balise vidéo. Car si ils font cela, il leur sera impossible de vendre les outils d’encodage vidéo pour Silverlight ni de proposer des outils de développement pour Silverlight. Effectivement, en supportant les deux technologies Microsoft voit parfaitement que le support du SVG, Video et Canvas serait la mort de leurs propres propositions.

Quoi qu’il en soit, ne pensez pas utiliser CSS 3 sur IE 8 ou encore de faire des décorations SVG pour les 5 à 6 ans à venir. Ou alors, forcez les utilisateurs à utiliser un autre navigateur que IE au plus vite !

Encore une fois, je vous invite à boycotter Internet Explorer si vous voulez que cela change rapidement. Moins les utilisateurs de IE seront, plus le dévellopement du Web en sera bénéficiaire.

Allez aussi vous rendre compte de ce que propose la balise canvas sur le site http://glimr.rubyforge.org/cake/canvas.html.

Ça peut vous intéresser aussi


Mais quel navigateur je vais prendre

Dans un mouvement jusqu’alors jamais vu depuis des années,...


Internet Explorer redemption

C’est un followers de Twitter, ce cher Skreo qui nous montre ...


Nouveau design de blog

Et voilà, j’ai hésité à le mettre… mais je ...


IE et Firefox en guerre pour le Direct2D

J’ai lut cet article il y a quelques jours, et je ...

Merci de m'aider à financer mes services

Si vous avez apprécié cet article, je vous serai reconnaissant de m'aider à me payer une petite bière :)

Si vous voulez en savoir plus sur l'utilisation de flattr sur mon blog, lisez cette page: Ayez pitié de moi

Commentaires

Ajouter un commentaire

john - 09/05/2009

Regardez çà, et vous comprendrez pourquoi IE et MS sont pas là de passer au SVG… http://www.svg-vml.net/ c’est vrai que là… y a de quoi se poser des questions sur SVG.

Metal3d - 14/05/2009

Je ne suis pas d’accord avec ce que la page que tu donnes (John) explique. En premier lieu, quand il appuie sur le fait que SVG n’est pas traité de la même manière selon les navigateurs. Je rappelle que c’est le cas aussi pour XML, HTML, XHTML etc… Si le VML était le langage vectorielle de base alors ce serait pareil, le parse serait différent selon les navigateurs.

SVG est plus lourd que VML, mais VML ne permet pas autant d’options… c’est un peu comme comparer le jpeg et le png… oui jpeg est plus léger, mais destructif et ne gère par la canal alpha (transparence)…. ce comparatif ne se base que sur le poid, pas sur les aptitudes du model.

VML n’a pas été validé par le W3C car il était très fermé par MS. Le VML ne gère pas les dégradés complexes ni les effets (ombres, flou, etc…)

Dernier point, VML est lent, très lent même… les tests qu’a effecturé ce monsieur ne sont fait que sur le parsing et affichage brut, mais pas sur les animations et le contrôle direct des shapes.

Cette page que tu donnes est donc dénué de sens.

PS: je t’agresses pas, j’analyse :)

john - 15/05/2009

Après analyse du format je trouve au contraire que VML permet beaucoup plus d’options que SVG. VML possède 3 types de dégradés: gradient, gradientradial, gradienttitle, avec variations sur le focus. Alors que SVG se limite à 2 dégradés: gradient et gradientradial. Les ombres et les flous sont possibles avec VML. L’utilisation des css chez VML est + logique que chez SVG et lui permet d’aérer considérablement les écritures et la rapidité. Le téléphone sans fil par exemple en est la un témoignage flagrant. La célérité semble meilleure aussi chez VML au vu de ces deux exemples équivallents. http://ljouanneau.com/lab/photos.svg (avec FF) http://www.adaf12.fr/Essais/PeleMele.htm (avec IE)

Metal3d - 25/05/2009

Je ne vois pas où tu veux en venir en ce qui concerne les cellulaires. La plupart des “bon” téléphones utilisent SVG-Lite et quand je vois ce que iPhone arrive à afficher… ou le google-phone que j’ai vu hier… et mon pauvre HTC sur Windows Mobile 6 avec tu VML dedans… la différence est flagrante et l’avantage est au SVG…

En terme de lecture, VML est certes plus simple ou plus beau sur certains points, mais il se ferme au reste des possibilité qu’on en attend.

Et sache que tu ne vois que des tests de VML sur IE puisque seul IE l’intègre. Firefox est un mauvais élève puisqu’il ne travaille par franchement sur son implémentation de SVG.

Mais quand tu regardes l’intégration de SVG sur Linux, sur les outils de Adobe, et la manière dont on peut parser ce langage, VML manque de sel et de poivre à mon gout…

Evidamment, IE n’a que ça à parser et il oublie les balises Canvas, de gérer les CSS comme on le demande.

Les raisons de la non standardisation de VML est aussi une question d’ouverture et de possibilité. IE intègre un bon morceau de son code pour tenter de lire ce format… si tous les navigateurs se penchaient un peu plus sur SVG, on aurait des perfs équivalentes voir plus intéressantes.

La question n’est de toutes manières pas là. Bonne ou mauvaise, quand une standardisation est là, on s’y plie plus ou moins, mais Microsoft adopte la réponse “on s’en tape” :)

Faut que je retrouve les bench de mon pote ce soir, je te les montrerai.

++

john - 26/05/2009

En réalité ma préoccupation est le graphisme directement créé via du code sur pages Web. Et c’est à ce niveau, j’ai été frappé par l’efficacité, la richesse et la simplicité de VML. SVG est appliqué sur cetains téléphones mobiles puisqu’il a été reconnu comme standard. Mais cet usage ressort plutôt d’une nécéssité de “faire avec”, et SVG se voit plus “imposé” que réellement “apprécié” à de nombreux niveaux. Certains avancent qu’il y a moyen de le faire évoluer, mais je crois très sincèrement que la base de ce format est mauvaise. VML était beaucoup mieux conçu à mon avis, et aurait certainement donné des résultats supérieurs même sur protables s’il avait été techniquement adapté dans ce domaine. Maintenant je suis d’accord pour critiquer les pratiques lucratives liées à l’exploitation et à la vulgarisation de VML. La négligence de la maison Microsoft elle-même pour sa propre technologie n’a eu pour effet que de bloquer la valeur d’un format comme VML.

john - 27/05/2009

PS: Quand je parlais + haut du “téléphone sans fil” comme exemple, il s’agissait bien entendu de la comparaison des graphismes SVG/VML présents sur la page http://www.svg-vml.net/. Car mon but ici n’était pas de débattre sur l’application de ces formats sur les téléphones portables.

Metal3d - 15/06/2009

Non mais honnêtement, je ne vois pas comment tu peux dire que VML est plus rapide puisque qu’il n’y pas d’autre “lecteur VML” que IE…

Certes, et je le répète, IE lit très bien le VML et la plupart des téléphones mobiles qui le lisent sont des Windows Mobiles qui intègre un moteur IE…

Maintenant regarde comment fonctionne un google phone, si je ne m’abuse il se base sur un autre standard que VML (je crois que c’est une implé SVG mini mais je ne l’affirme pas)… le resultat est impressionnant.

Tu ne te bases que sur un seul moteur et une seule implémentation. C’est comme si tu disais “le PHP c’est super lent” alors que d’autres implémentation de PHP existe et donnent des performances proches du C/C++ (voir roadsend.com et venir à ma conférence en octobre à Lyon sur le sujet)

Bref, ce débat n’a même pas de sens en terme de performances…

Regarde aussi du coté de WebKit et la puissance de lecture des balises canvas et du SVG… Firefox est un mauvais élève et je le répèterai toujours.

Je répond en toutes honnêteté, et sans agressivité, mais ton point de vue est, selon moi, basé sur une fausse vérité.

john - 16/06/2009

Je conclue simplement en renouvelant mon propos cité plus haut. “Ma préoccupation est le graphisme directement créé via du code sur pages Web. Et c’est à ce niveau, j’ai été frappé par l’efficacité, la rapidité, la richesse et la simplicité de VML”. J’ai cité un site qui le démontre bien …voilà tout, et comprend pourquoi Microsoft n’a jamais été favorable à SVG vis à vis de VML. Je regrette simplement que ce format n’est pas été adopté à la place de SVG par les autres navigateurs autres que IE. Je ne m’étend pas sur l’application des téléphones portables car je ne suis pas assez compétent dans ce domaine.

Chantal - 28/06/2009

La supériorité de VML sur SVG est incontestable. Grâce (entre autres) à ses trois types de dégradé, ses effets alpha sur image et son extension 3D, ce format offre une richesse exceptionnelle aux graphismes vectoriels sur le Web. Les éléments associés aux CSS sont également beaucoup mieux conçus chez VML; ce qui permet d’obtenir des fichiers jusqu’à 10 fois plus légers que chez SVG !!!… Aussi pour la téléphonie mobile, SVG est très lourd est ne donne que des résultats très moyens. Flash et Silverlight restant à juste titre privilégiés dans ce domaine. Rappelons au passage que VML est à l’origine non seulement de SVG, mais aussi de Flash (macromedia). VML est d’ailleurs toujours présent dans Silverlight et même dans OOXML. Malgré tous les efforts de vulgarisation (Adobe Illustrator, Inkscape etc..), SVG cherche toujours son évolution (alors que VML est optimisé depuis 1998). On peut dire que SVG est une des grosses erreurs du W3C.

Ajouter un commentaire

(*) Votre e-mail ne sera ni revendu, ni rendu public, ni utilisé pour vous proposer des mails commerciaux. Il n'est utilisé que pour vous contacter en cas de souci avec le contenu du commentaire, ou pour vous prévenir d'un nouveau commentaire si vous avez coché la case prévue à cet effet.