Récupération de MySQL cassé

10/09/2008

Je viens d’exploser, sans trop savoir pourquoi, ma base de données MySQL et toutes mes tentatives de redémarrage se terminent par un échec. Une goutte de sueur froide commence à me couler le long de la colonne vertébrale quand je lance “mysqld” manuellement et que je vois passer des “stack trace” incompréhensibles. Suivant le message d’erreur, je me rend sur les adresses de site que me balance le serveur pour “réparer” ma base… mais rien n’a été fructueux. Alors voici l’opération de la dernière chance si un jour vous êtes dans mon cas.

Il ne faudra faire cela que dans un cas de force majeure, c’est à dire que le serveur refuse catégoriquement de démarrer. Si votre base démarre mais que seule quelques bases, ou tables, fonctionnent, vous pouvez tenter de réparer autrement. Ici, je ne vais vous parler que du cas du désespoir: le serveur plante au démarrage sans avoir de solution.

Cela étant dit, nous pouvons commencer. Les définitions de tables se trouvent en général dans “/var/lib/mysql”. C’est ici que les fragments binaires correspondants à vos tables sont enregistrés. Nous allons simplement déplacer ce répertoire ailleurs, par exemple /tmp/dbsave.

#si vous êtes sur ubuntu, précédez toutes les commandes par sudo
#sinon, loguez vous en root avec la commande su - (n'oubliez pas le tiret)
mkdir /tmp/dbsave
mv /var/lib/mysql /tmp/dbsave/

Supprimez mysql server de votre machine,

#pour ubuntu
sudo apt-get remove mysql-server-5.0
#pour fedora
yum remove mysql-server

Réinstallez mysql

#pour ubuntu
sudo apt-get install mysql-server-5.0
#pour fedora
yum install mysql-server

La base doit démarrer:

#ubuntu:
sudo /etc/init.d/mysql restart
#fedora:
service mysqld restart

Maintenant que nous sommes sur une installation propre, nous allons réinjecter une à une nos bases de données. Dans notre répertoire /tmp/dbsave/mysql se trouve des répertoires qui sont en fait les points d’entrée des bases. Vous pouvez commencer à copier les répertoires dans /var/lib/mysql. A chaque base, vous relancerez mysql. **Ne copiez pas les bases test et mysql déjà présentes, ces bases sont installées par Mysql lui même**.

#ubuntu:
sudo cp -r /tmp/dbsave/mysql/db1 /var/lib/mysql/db1
/etc/init.d/mysql restart

#fedora, en tant que root
cp -r /tmp/dbsave/mysql/db1 /var/lib/mysql/db1
service mysqld restart

Et ainsi de suite

Si une des bases fait planter MySQL au redémarrage, alors vous n’avez plus qu’à dire adieu à cette dernière. Recommencez l’opération en outre passant la base qui pose problème… et je vous souhaite d’avoir une sauvegarde… sinon, vous allez voir que la totalité de vos bases sont récupéré et que tout se passe correctement.

  • - Attention** les utilisateurs ont été supprimé, et théoriquement l’utilisateur “root” de votre base de donnée **n’a plus de mot de passe**, je vous conseille de vite en remettre un:
mysqladmin password le_mot_de_passe

Pour ma part, j’ai put récupérer toutes mes données… c’est un peu “violent” comme méthode, mais ça marche.

Ça peut vous intéresser aussi


Poste de développement PHP sous Fedora

Linux est un système parfait pour développer. Simple d’installation,...


Reportage Nom de code Linux

C’est un reportage un peu passé de date mais ...


Sun rachète MySQL

On vient de l’apprendre, Sun rachète Mysql! C’est ...


Voip, encore un coup de gueule

Encore un coup de gueule, je sais que ces temps-ci ...

Merci de m'aider à financer mes services

Si vous avez apprécié cet article, je vous serai reconnaissant de m'aider à me payer une petite bière :)

Si vous voulez en savoir plus sur l'utilisation de flattr sur mon blog, lisez cette page: Ayez pitié de moi

Commentaires

Ajouter un commentaire

Ajouter un commentaire

(*) Votre e-mail ne sera ni revendu, ni rendu public, ni utilisé pour vous proposer des mails commerciaux. Il n'est utilisé que pour vous contacter en cas de souci avec le contenu du commentaire, ou pour vous prévenir d'un nouveau commentaire si vous avez coché la case prévue à cet effet.