Voip, encore un coup de gueule

23/04/2009

Encore un coup de gueule, je sais que ces temps-ci j’en balance pas mal, et celui-ci ne sera qu’une brique sur mon mur de lamentation. Cette fois-ci c’est la VoIP qui m’a donné du fil à retordre. Entre Skype, OpenWengo (devenu Qutecom), Ekiga, et les offres Free, Orange etc… on aurait put croire que les choses seraient simples… mais encore une fois, les protocoles propriétaires et la mauvaise foi des gros patrons de boites à pognon s’en donnent à coeur joie pour compliquer des choses simples.

Avant de remonter dans mes galères, présentons la VoIP simplement: VoIP signifie “Voice Over IP” ou traduisons bêtement “Voix sur le réseau”. Jusque là, on invente rien de plus que le fait de pouvoir parler dans un micro et faire en sorte que quelqu’un à l’autre bout du monde vous entende sur son PC.

Bref, jusque là… rien de spécialement incroyable. L’idée fut alors de faire en sorte que tout le monde s’entende (et c’est pas un jeu de mot). Un standard nait doucement depuis des années: le SIP (Session Initiation Protocol).

Avec ce protocole tous serveur SIP peut permettre à un client de contacter un autre client à travers des logiciels spéciaux. On notera X-Lite, Twinckle, Ekiga, WengoPhone (voir QuteCom)…

Et puis dans ce beau panel de logiciels (libres ou pas, ce n’est même pas la question) on tombe sur Skype. Skype qui utilise son propre protocole, absolument incompatible avec SIP. Qu’est ce que cela veut dire ? Pourquoi c’est ennuyeux ?

Simplement qu’une personne ayant installé Skype ne pourra contacter que des personnes inscrites sur Skype… si c’est pas génial ça ? oui, Skype permet évidamment de téléphoner sur un numéro de poste fixe ou portable //moyennant finance//.

Donc, si j’ai deux amis, un sur Skype et l’autre sur Ekiga, je dois me créer deux comptes pour les contacter… et pire encore: je dois installer deux logiciels différents et je ne peux même pas faire de conférence à 3.

Si encore on s’arrêtait là, ce ne serait pas grave. Le problème c’est que Skype n’a pas trouvé mieux que de laisser au dépourvu son client Linux alors qu’ils ont toujours dit qu’il le maintiendraient… on se moque pas du monde là ? Skype n’étant pas libre, impossible de le recompiler pour mon poste. Résultat des courses: je suis sur un processeur 64 bits, je dois me poser des librairies en double et en plus leur binaire est tellement vieux que j’ai du mal à faire fonctionner ma caméra… puisque liée à une vieille api de vidéo dépassé.

En gros, la version Skype proposée est faite pour les Fedora 8, alors qu’on est à la version 10 et à l’aube de la version 11. Pour mémoire, la Fedora 8 à plus de 2 ans…

Continuons, SIP s’impose, tant pis pour skype… on passe à SIP. Alors que Free propose un accès à ses serveur SIP, Orange propose une solution… windows Live…

Bon on rembobine et j’explique mieux le bouzin. Vos “box” internet (freebox, livebox, etc…) permettent de téléphoner sur internet en illimité. Tiens ? sur internet… ne serait pas proche de SIP ça ? si ! d’ailleurs Free propose de pouvoir téléphoner depuis son pc en plus du téléphone branché sur la box. En gros, vous pouvez téléphoner de votre pc avec un micro-casque… et tout cela se fait via SIP. Car en effet, un serveur SIP peut s’interfacer avec la téléphonie. Bref, vous pouvez contacter toute personne ayant un numéro de téléphone ou un compte SIP. Génial !

Et mieux encore, il existe des clients SIP pour téléphone portable, donc du coup chez vous, vous pouvez utiliser votre connexion internet pour téléphoner depuis votre portable sans exploser votre forfait ! C’est pas beau ça ? quoi ? je dois pousser mon coup de gueule ? ha oui attendez…

Pas Livebox ! et non, eux aussi, comme Skype, décide d’utiliser un protocole tordu, ingérable, et surtout ne permet pas d’utiliser un client SIP. Ils ont une solution qui peut seulement marcher sur Windows Live… autant dire que c’est inacceptable. D’autant d’un point de vue liberté que d’un point de vue sécuritaire.

On a entendu de ci de là que Orange passe progressivement au SIP… moi perso je ne fais pas encore parti de la vague pour le moment… on verra donc d’ici quelques semaines.

Arrive GoogleTalk qui lui passe par Jabber… et encore une fois on a droit à ça sur le client Windows seulement… Bon, là pour le coup on a des clients jabber depuis la nuit des temps sur Linux et heureusement, jabber étant libre, un client nommé Empathy couplé à telepathy permet de se connecter à google (mais aussi aim, msn, etc…) et de profiter des appels VoIP avec les clients google.

Voilà, le coup de gueule est en fait un raz le bol de la bêtise des gestionnaire de logiciels qui réinventent et sépare les ressources empêchant une révolution numérique qui auraient put être immédiate. Parce que Skype n’utilise pas SIP, tout comme MSN, et parce que des boites comme skype empêche simplement l’utilisation de son propre logiciel, parce que mon compte google ne me permet pas de contacter un client wengo, parce que orange m’empêche de téléphoner sur le net depuis mon client SIP… parce que tout ça… je gueule et je m’ennerve…

Tout ça pour une question de fric, encore et toujours, le temps que ça puisse durer les comptes Skype, microsoft et consort freinent la technologie en se foutant de la gueule des consommateurs. Et le pire, c’est qu’avec une force de frappe comme la leur, on a du mal à expliquer qu’il faut bannir se comportement.

Entre Internet Explorer qui a ralentit l’avancée du Web, et MSN qui pourrit littéralement la sécurité de votre poste et ne permet pas l’échange de communication avec d’autres comptes (jabber, google…) on se retrouve une fois de plus dans la même situation: un blocage.

C’est l’histoire de la tour de Babel qui se répète, tout le monde parle différemment, tout le monde ne peut pas communiquer et se faire comprendre… et on se sépare, on s’engueule, et on se fait la guerre… dommage, vraiment dommage…

Pour l’heure, je demande à toute personne ayant envie de parler sur le net avec ses amis de vive voix et avec un webcam de ne pas utiliser Skype ou MSN. Prenez un compte SIP (Ekiga est selon moi la meilleur solution) et informez vos amis que c’est beaucoup mieux, gratuit…

Voir: -sur Wikipedia] -1] -2] -3] -4]

Ça peut vous intéresser aussi


Ubuntu et Debian, pourquoi je les évite

Debian et Ubuntu sont aujourd’hui des distributions extrêmement bien ...


Optimisons un peu notre Linux en limitant les accès disques

Que vous ayez un SSD ou non, je pense que ...


Orange et Linux

Je venais de dire à un collègue dans la journée ...


Faille de sécurité, Encore Debian

Le 13 mai dernier, une annonce a fait grand bruit ...

Merci de m'aider à financer mes services

Si vous avez apprécié cet article, je vous serai reconnaissant de m'aider à me payer une petite bière :)

Si vous voulez en savoir plus sur l'utilisation de flattr sur mon blog, lisez cette page: Ayez pitié de moi

Commentaires

Ajouter un commentaire

Olivier - 07/08/2009

Installes asterisk : tous les problèmes résolus d’un coup.

À noter : avec Free, on ne peut pas appeler de l’étranger avec leur SIP, c’est bien dommage (d’où retour à ma première phrase).

PS : et arrête ta mauvaise fois et soit sérieux : MSN n’a pas plus de failles de sécurité qu’un autre et il est compatible au moins avec google talk et Yahoo messenger. Et ton commentaire sur IE, on sait même pas ce qu’il fait là… ah si, tu l’aimes pas, d’ailleurs ton blog parle quasiment que de IE, c’est bizarre quand même…

Téléphonie IP - 01/02/2011

Même si vous n’avez aucune connaissance de comment changer de PBX traditionnel à Asterisk, n’ayez pas peur ! Asterisk permet de migrer des PBX traditionnels facilement. Il donne à l’utilisateur un contrôle complet de la téléphonie. De plus, c’est gratuit !

Applications - 03/02/2011

la téléphonie IP avec Asterisk, ça parrait vraiment intéressant, est ce qu’il y a quelqu’un pour me guider à trouver des consultant pour ce faire merci

Voix sur IP - 03/02/2011

il ne faut pas confondre l’application libre de PBX (Private Branch Exchange) Asterisk avec un personnage d’un petit village gaullois. Elle permet d’avoir toutes les fonctions auxquelles on s’attend d’un poste téléphonique dans un environnement de travail, notamment: les extensions téléphoniques pour chaque poste, les boîtes vocales, les appels conférence, l’afficheur

Ajouter un commentaire

(*) Votre e-mail ne sera ni revendu, ni rendu public, ni utilisé pour vous proposer des mails commerciaux. Il n'est utilisé que pour vous contacter en cas de souci avec le contenu du commentaire, ou pour vous prévenir d'un nouveau commentaire si vous avez coché la case prévue à cet effet.