Big Brother arrive sur le web français

Publié le 10/06/2008

On y vient, la surveillance globale d’internet est le sujet de l’actualité qui va faire débat. Notre gouvernement décide de tenter de faire passer une loi visant à responsabiliser les FAI (Fournisseurs d’Accès à Internet) en leur demandant de filtrer les contenus à priori sur les sites pour mineurs (on va se régaler sur les sites à fort trafic de blog…),

Ou encore (plus marrant si je puis dire) les FAI devront “préconfigurer les équipements fournis aux utilisateurs afin qu’ils atteignent un niveau de sécurité par défaut optimal selon l’état de l’art”. Mais le pire vient après:

“la possibilité de prévoir contractuellement une modalité de suspension de la possibilité de publier, par des personnes autres que le créateur de l’espace, en l’absence de toute mise à jour, modification, intervention ou modération d’un contenu depuis trois mois ; ainsi que l’existence de mesures de suspension ou de suppression de l’espace”

Ce dernier paragraphe rend la liberté d’expression obselète, vous devrez faire très attention à ce que vous direz sur votre blog!

On se croirait dans le roman de Georges Orwell (1984), où Big Brother serait - c’est bien lui - M. Notre Président Nicolas Sarkozy. Rappelons sa phrase en 2006 lorsqu’il parle de la vidéo-surveillance: “Je veux tout voir et tout savoir.” (http://bigbrotherawards.eu.org/Ministre-de-l-Interieur-Nicolas,565.html).

La page de PC-Impact dresse un bilan de ce que propose cette loi. Du coté des clients, les FAI demandent à ce que les citoyens contactent leurs élus locaux (députés, maires…) afin de les sensibiliser à la gravité du problème. Il faut clairement se lever contre cette loi. Si dans le fond l’idée était de nous protéger du spam et du phishing, la dérive en vient à contrôler tout ce que nous pouvons faire et voir sur le net.

Voir aussi la Dépêche de DLFP: http://linuxfr.org/2008/06/10/24187.html

comments powered by Disqus