RPM Fedora screen git

Cela faisait un moment que je l’attendais, le “split vertical” sur le programme “screen” se faisait attendre et le voilà enfin! et pour l’occasion je vous propose deux RPM, l’un pour les postes 32 bits, l’autre pour les 64 bits.

-http://www.metal3d.org/rpms/screen-4.1.0-git1.fc10.i386.rpm -http://www.metal3d.org/rpms/screen-4.1.0-git1.fc10.x86_64.rpm C’est donc la version 4.1.0 non stable du dépôt git que j’ai compilé (avec difficultés) depuis le src.rpm de base (4.0.3).

Impossible de le passer avec mock… et comme je ne suis pas (encore) sur fedora 11 je ne peux pas vous le proposer pour le moment… A moins que je ne trouve la solution. Mais vous allez pouvoir utiliser mon src.rpm, suivez le guide:

Fedora 10

Rien à faire à part installer l’un des paquets que je vous ai donné en haut de l’article…

Fedora 11

Voici donc le rpm source que vous pouvez recompiler chez vous si vous êtes sur Fedora 11 par exemple: -http://www.metal3d.org/rpms/screen-4.1.0-git1.fc10.src.rpm

  • - Comment faire ? Facile:**
#si vous n'avez pas d'utilisateur "builder", créez en un 
useradd builder
password builder

su -lc "yum -y install rpm-build rpmdevtools"

su - builder
#tapez le mot de passe...

rpmdev-setuptree
wget http://www.metal3d.org/rpms/screen-4.1.0-git1.fc10.src.rpm
rpm -ivh screen-4.1.0-git1.fc10.src.rpm
rpmbuild -ba rpmbuild/SPECS/screen_git.spec

Cela créera dans rpmbuild/RPMS les rpm de votre architecture, vérifiez dans i386 et x86_64 pour trouver le RPM généré. Vous pouvez ensuite l’installer avec yum:

su -lc "yum -y --nogpgcheck install /home/builder/rpmbuild/RPMS/XXXXARCHXXXX/screen-4.1.0-git1.fc10.XXX.rpm"

En prenant bien soin de remplacer XXXXARCHXXXX et XXX par ce qui va bien (i386 ou x86_64).

Le split vertical

Bref, une fois installé, screen peut fonctionner de la même manière qu’avant. Si vous connaissiez le “split horizontal” (CTRL+A puis SHIFT+S) vous aviez la possibilité de couper l’écran en deux écran horizontaux… et c’était déjà pas mal.

Mais maintenant CTRL+A suivit de “|” (altgr + 6) et vous voyez un split vertical. Bref, un bonheur sans nom de n’avoir à ouvrir qu’une seule session SSH et de lancer plein de programmes en même temps dans le même terminal.

Et comme d’habitude, vous pouvez fermer la connexion SSH sans perdre la session en cours, et ainsi récupérer la commande en cours depuis un autre poste.

Screen est un bonheur dont je vais reparler prochainement dans un ticket de blog, mais pour le moment tentez déjà d’installer cette version “non stable” pour apprécier les nouveautés.

comments powered by Disqus