Froyo sur HTC MAgic

Depuis le temps que j’attend que SFR se remue le train, j’ai décidé de tenter de faire les choses moi même. En l’occurrence, j’ai un HTC Magic bien modifié pour être “bloqué” par mon fournisseur téléphonique, et depuis un an je devais utiliser un Android 1.6 (Donut) alors que dans le même temps “Eclair” et “Froyo” voyaient le jour. Un message sur l’atelier SFR annonçait Froyo sur nos téléphones durant l’été… on est au milieu de l’automne et toujours rien. Autant vous dire qu’on apprécie moyen.

SFR nous explique que Google n’a pas donné de version intégrable stable sur nos terminaux. Pourtant je vois de ci de là des gens qui sautent le pas et installent eux même des “ROM” modifiées. Pour ma part, je me voyait mal prendre le risque de bloquer mon téléphone… Et puis clairement, j’ai beau être technicien, la mise en place me paraissait un peu complexe.

C’était sans compter sur Cyanogen, un groupement d’une douzaine de développeurs qui font un maximum pour proposer des versions Froyo (2.2) construites avec des petites touches personnelles. Le petit plus de Cyanogen est qu’ils proposent une application sur le market nommé “ROM Manager”. Elle prépare votre téléphone à la mise à jour en passant par: -flash du firmware -correction du système de fichier -sauvegarde du système -téléchargement de la ROM -redémarrage pour installation

Le soucis avec mon HTC Magic, c’est qu’il est modifié pour ne pas avoir d’accès “root” (administrateur) et par conséquent il est impossible en l’état de modifier la base même du téléphone. Il fallait donc “rooter” le téléphone… et encore une fois j’ai trouvé un truc simple, pratique, parfaitement fonctionnel: Universal Androot. A télécharger depuis le forum XDA. Vous le placez dans le répertoire de votre carte SD puis vous le lancer depuis un gestionnaire de fichier (EStrong File Explorer sur le market est parfait pour cela)

Après avoir installé le Universal Androot, il suffit simplement de demander un “superuser for android 2.2”. Si ça coince tenter de passer d’abord par une phase “no superuser”, puis retentez “superuser for android 2.2”… Le but de la manoeuvre est que vous devez avoir le message “woot rooted successful”

A partir de là, votre téléphone est “rooté”, ce qui veut dire que vous allez pouvoir le modifier comme bon vous semble et surtout avoir accès à des choses un peu plus technique. Nous, utilisateur, on s’en fout un peu… mais l’installation d’une ROM Cyanogen aura besoin de cela.

Passon à “Rom Manager”. Vous pouvez payer la version “Premium”… même si pour installer une ROM elle n’est pas nécessaire, j’ai accepté de payer l’application pour promouvoir et participer à ce projet qui est tout simplement superbe. Bref, passons ! Commencez par flash le firmware. C’est la première ligne dans l’application.

Pour les HTC MAgic, ne tombez pas dans le panneau, il faut utilisé l’option “Ion, My touch” qui correspond au firmware “32b” des magic en France vendu par SFR. Si vous vous trompez, ce n’est pas grave… ça ne fonctionnera juste pas :)

Ensuite il suffit d’aller sur la ligne “Télécharger une nouvelle ROM”. Prenez la version 6.1.0, c’est la dernière en date à l’heure où j’écris ces lignes, et je suis époustouflé des améliorations qu’il apportent à la version 6.0.0. Acceptez aussi les “google apps”, au pire on pourra les installer en un deuxième temps… mais tant qu’à faire…

Le téléchargement commence, comptez quelques minutes.

Après cela, il suffit de “rebooter en mode recovery”. Le téléphone peut mettre plusieurs minutes à redémarrer. Finalement vous aurez une interface un peu austère mais facile à utiliser. Dites que vous voulez installer une rom depuis la carte SD, elle se trouve dans les répertoires de “/clockword”, dans un répertoire nommé “download” suivit du nom du serveur. En fouillant vous la trouverez. Reste à choisir l’option “Yes - install….” puis de laisser faire la mise à jour.

Après 4-5 minutes, le téléphone demande à redémarrer. Idem, il se peut qu’il se passe quelques minutes pour que le téléphone redémarre, mais c’est seulement pour la première fois. Vous allez voir le logo de Cyanogen apparaitre, puis enfin le téléphone est prêt !

Si vous coincez plus de 10 minutes sur le logo cyanogen, ne paniquez surtout pas ! enlevez la batterie et remettez là. Appuyez sur la touche home (la maison) et sans lacher, pressez le bouton rouge pour allumer le téléphone.

Relachez quand le téléphone démarre. Normalement vous allez entrer dans le mode “Recovery”. Utilisez l’option “wipe user data”, et “wipe cache”, en gros toutes les possibilités de wipe… puis redémarrez le téléphone.

Cette fois c’est ok, votre cyanogen mod Froyo est enfin sur votre téléphone. Je vous laisse le soin de vous amuser un peu avec le multitouch, y compris sur l’écran d’accueil, ou encore de vous rendre compte de la vitesse d’exécution du téléphone.

Si vous trouvez que le cyanogen est un peu lent, dans les paramètres > cyanogen > tweaks décochez la compression du cache, ou virez le JIT… redémarrez votre téléphone, testez… vous allez voir :)

Voilà, désolé j’ai pas d’image, je mettrai à jour le billet un de ces 4… si vous avez des questions je peux vous aider ou sinon, mieux, allez sur le canal #cyanogenmod du serveur freenode avec votre logiciel IRC (Xchat, mirc, irssi, androirc…) et vous pourrez en parler avec les développeurs. Pour ma part, ils m’ont bien renseigné.

comments powered by Disqus