Les billets de blog

Fedora 11 mon histoire

Je pense que ce billet peut faire peur à quiconque voulait passer de Fedora 10 à Fedora 11 mais sachez que mon histoire n’est pas du tout un cas “normal”. Par ailleurs vous le verrez, j’ai migré ma Fedora 10 à Fedora 11 au travail sans aucun souci… le cas que je vais présenter est apparut sur mon poste à la maison. Un PC jamais réinstallé depuis 3 ans (depuis ma fedora 8) et je n’avais pour ainsi dire jamais fait de nettoyage.

RPM Fedora screen git

Cela faisait un moment que je l’attendais, le “split vertical” sur le programme “screen” se faisait attendre et le voilà enfin! et pour l’occasion je vous propose deux RPM, l’un pour les postes 32 bits, l’autre pour les 64 bits. -http://www.metal3d.org/rpms/screen-4.1.0-git1.fc10.i386.rpm -http://www.metal3d.org/rpms/screen-4.1.0-git1.fc10.x86_64.rpm C’est donc la version 4.1.0 non stable du dépôt git que j’ai compilé (avec difficultés) depuis le src.rpm de base (4.0.3). Impossible de le passer avec mock… et comme je ne suis pas (encore) sur fedora 11 je ne peux pas vous le proposer pour le moment… A moins que je ne trouve la solution.

Imiter gksu sur Fedora

Sur Ubuntu, les utilisateurs ont l’habitude de sudo et de son interface graphique gksudo. Fedora ne propose pas sudo de base et par conséquent vous n’avez pas gksudo. Sur Fedora, on utilise le bon vieux “su” en console. Bien que l’outil “gksu” n’est pas intégré ni packagé, on voit parfois un popup apparaître nous demandant notre mot de passe root. Par exemple, en lançant l’outil d’installation de paquet ou pour utiliser un outil d’administration.

Fglrx sur Fedora et fin du lag

Après quelques semaines sur ma machine Fedora 9 (64bits), je souffrais de ne pas pouvoir utiliser Compiz à cause de ralentissements sur Xorg. Scroll de firefox, effets, déplacement ou redimensionnement de fenêtres, on avait un freeze (gèle) de l’écran toutes les 30 secondes sitôt que je faisais quelque chose. C’est non sans compter sur le poste d’un nouveau de la boîte qui installe Ubuntu (oui, je sais… venez pas me chercher).

VMWare bug sous Fedora

Un bug apparait sur Fedora 9 avec VMWare pour les machines 64bits. La connexion avec root sur l’interface Web plante et vous verrez un zombie tourner “unix_chkpwd”. Pas moyen de couper les services vmware, et donc vous vous demandez comment vous en sortir. La solution est simple, ouvrez un terminal et faites: su - killall vmware-hostd service vmware stop vim /etc/pam.d/vmware-authd #passez en mode edition (i), remplacez pam_unix.so par pam_permit.so puis sauvez (Echap puis SHIFT+ZZ) service vmware start Et voilà le problème résolu… Afin de ne pas avoir de souci, je vous conseille de créer un nouvel utilisateur pour vmware afin de ne pas passer par root.

Poste de développement PHP sous Fedora

Linux est un système parfait pour développer. Simple d’installation, apache est prêt à l’emploi, tout comme PHP et MySQL. Du fait d’être sous Linux, vous êtes proche de la configuration de votre serveur qui a 75% de chance d’être sous Linux. Muni de Eclipse et du plugin PDT, vous allez pouvoir aisément travailler vos développements PHP. Mais là où le bas blesse, c’est que justement vous êtes proche d’une configuration serveur.