Les billets de blog

Hadopi pinpon sur le chiwawa

Je viens de tomber sur une news qu’a partagé Thomas, un ancien collègue. Le post provient du site standblog et fait référence à la page France Forgets Freedom. La phrase est bien écrite, joliment placée et ne peut que nous faire réfléchir, nous les citoyens. //THE NATION that once chopped the head off a feckless king, and whose people gallantly resisted a fascist occupation, has just seen the liberté of its people betrayed by their own corrupt, corporate-owned politicians.